Actualitéspapytime-creation

Entrez, c’est ouvert

Que l’on pousse la porte virtuelle de la boutique Papytime ou qu’on se rende au magasin, la création céramique et l’art auront toujours la part belle. L’entreprise, créée début 2021, a été façonnée de main d’artiste pour proposer, dans toute la France, aux professionnels (magasins, entreprises) et aux particuliers, des réalisations en céramique originales ainsi que des œuvres d’art contemporaines étonnantes. Sur les étagères en ligne ou en bois de Papytime, se côtoient des objets aux formes abstraites (lampes, vases, etc.), des bijoux organiques et des créations chaudes comme la terre (repose-cuillère, bougeoirs). Autant de chefs d’œuvre à faire connaitre et rendre visibles !

Le numérique, artisan de la réussite

Vanessa, l’entrepreneure et artiste de Papytime a souhaité exposer aux yeux de tous, ses trésors de créativité et d’originalité. Elle s’est alors fixée alors comme objectif de s’afficher sur les réseaux sociaux et plus largement sur le web. Grâce à l’obtention de fonds de Capital Stage (3500 euros), Papytime peut désormais accueillir une stagiaire spécialisée dans la transformation digitale. Cette collaboration a abouti à la réalisation de deux sites : un site vitrine et site e-commerce. Des étudiantes (marketing digital et événementiel) prêtent main forte à l’artisan pour optimiser la visibilité de l’entreprise. Les objets à géométrie soignée et aux courbes élégantes de Papytime assoient ainsi leur présence en ligne. A ce jour, Vanessa consacre 4 heures par semaine à la communication sur les réseaux sociaux, la gestion de son site de présentation et la mise à jour des fiches produits sur le portail d’e-commerce. Mais l’effort et l’investissement global (8000 euros) portent très rapidement leurs fruits, puisque le chiffre d’affaires a connu une progression de 50% et que les abonnés du compte Instagram ont augmenté de 300% cette année ! Le fichier client s’étoffe de jour en jour et le compte TikTok acquiert lui aussi une certaine visibilité.

Papytime

Des projets sur le métier ?

Pour assurer une bonne croissance à la marque Papytime, l’entrepreneure (si elle réussit à la financer à hauteur de 10000 euros) aimerait recruter un spécialiste du référencement SEO et suivre une formation 3DSMax. Une nouvelle collaboration avec des étudiants (de l’école de design, par exemple) n’est pas exclue. Côté publicité, Papytime et sa céramiste rêvent de figurer dans les magazines spécialisés dans la décoration. Et pourquoi pas dans le supplément Déco de la revue Milk ?  Si on interroge Vanessa sur le bien-fondé de la transformation digitale, elle n’hésite pas à dire qu’elle y croit dur comme terre !