Actualitésnicey

Il était une fois, une hostellerie créée en 1988 à Romilly-sur-Seine. L’Auberge de Nicey décide de se réinventer en 2021 en transformant son traditionnel restaurant gastronomique en espace lounge, dont l’aménagement et la décoration sont entièrement revus. Laurence Fery, la dirigeante débordante d’idées et d’énergie, entrevoit au même moment toutes les opportunités qu’une transformation digitale offrirait à son hôtel-restaurant 3*, rebaptisé pour l’occasion « Nicey, Hôtel, Spa, Coworking, Lounge »

En passant par Romilly-sur-Seine

Historiquement, l’Auberge de Nicey étant le seul hôtel de ce standing à Romilly-sur-Seine, les professionnels en déplacement dans les grandes entreprises de la ville (Cycleurope, Coq sportif, Soufflet, Olympia…) s’y donnent rendez-vous et apprécient l’ambiance tout-confort de l’établissement. Mais à partir des années 2000, Laurence aimerait que les 23 chambres de son hôtel-restaurant avec piscine et un jacuzzi aient un taux d’occupation plus important les week-ends.  Pourquoi ne pas attirer les touristes du Nord de l’Europe (Belgique, Pays Bas, Allemagne) qui passent régulièrement par la Champagne pour rejoindre le sud de la France ?  L’idée est de leur proposer, le temps d’une courte pause, de découvrir le terroir champenois (visites de caves, musée Camille Claudel, etc.) en posant leurs bagages dans une chambre confortable avec accès à un spa, une piscine et un espace de coworking. Pour « appâter » les voyageurs et leur donner envie de s’arrêter à Romilly-sur-Seine et nulle part ailleurs, depuis 2015 Laurence noue des partenariats avec ses voisins : les visiteurs n’ont plus qu’à choisir entre des balades à vélo électrique avec Cycleurope ou encore des dégustations et visite de caves de Champagne avec des producteurs locaux (Sézanne). Des box (packs séjours + spas + dégustation + balades) sont aussi mises en vente sur son site. La dirigeante va jusqu’en Belgique, organiser des réunions avec des journalistes pour promouvoir les nouvelles offres de son établissement !

nicey

Une transformation digitale à la carte

Laurence lance très vite un premier site web bilingue. Elle met également en place un système de réservation en ligne et commence à travailler son référencement. Consciente qu’attirer des touristes à Romilly-sur-Seine est un vrai défi, que le monopole des géants de la réservation ne simplifie pas, elle se connecte aux outils en ligne de réservation en ligne, ainsi que ceux des Offices de tourisme et de l’agence Aube Champagne pour mettre toutes les chances de son côté. L’hôtelière instaure l’envoi d’une newsletter périodique, en français et en anglais, afin de promouvoir ses nouvelles offres. Dans la foulée, elle ouvre une application mobile réservée à son établissement. Il est désormais possible de réserver en ligne, de s’inscrire aux dégustations ou balades à vélo et d’avoir accès au room service !

Accompagnée et conseillée depuis plusieurs années par Online Stratégie, ainsi que par un spécialiste des applications mobiles et par son prestataire de réalisation de site web, Laurence lance en 2021 son nouveau concept Nicey : petits déjeuners, brunchs, déjeuners avec produits locaux, afterworks dînatoires en soirée, dégustations de champagne, conférences, concerts, salon de thé l’après-midi et click and collect tout au long de la journée ! Elle met en place une solution numérique inédite permettant par simple scan d’un QR code, de lancer une page Internet (sans installer d’application) ouvrant aux clients un accès à tous les menus (mis à jour en temps réel), aux produits du jour et aux suggestions de commandes additionnelles. D’un clic, ils peuvent commander et payer (même pour la réservation d’un espace de coworking), ce qui fluidifie et accélère la prise des commandes. Non seulement les clients sont ravis de ces fonctionnalités (l’augmentation de la valeur des paniers en est la preuve), mais la gestion des stocks et commandes, soutenue par la créativité du cuisinier, permet actuellement à l’entrepreneure d’optimiser les pertes de produits non vendus et même de proposer des tarifs réduits de manière dynamique.

Le cercle vertueux du numérique

Très satisfaite des résultats obtenus grâce au numérique (réservation en ligne optimisée, nouveaux clients, augmentation des paniers, fluidification du service, limitation des contacts, plus grande notoriété), Laurence souhaite mener plus loin cette transformation digitale. En plus d’un investissement (les 4 dernières années) compris entre 20 à 30K€, des nombreuses heures par semaine, le soir et les week-ends consacrées par Laurence au numérique, l’inscription au parcours personnalisé de transformation numérique de la Région Grand-Est, mi 2021, devrait permettre au Nicey de bénéficier d’une subvention de quelques milliers d’euros. Cette somme sera la bienvenue car elle permettra de soutenir l’optimisation, en cours, des réseaux sociaux, de prévoir une solution de marketing automation et d’extranet clients. Laurence envisage en outre de proposer en ligne, une carte de fidélité et de mettre en place un outil de géofencing (messages automatiques envoyés aux clients qui passent à proximité). Elle n’exclut pas de recruter un collaborateur chargé de la suppléer dans ses tâches digitales.

Enfin, Laurence nous confie être persuadée que les hôteliers et restaurateurs ont un réel intérêt à développer des solutions numériques car le numérique n’est pas signe de déshumanisation du métier de l’hôtellerie restauration mais une précieuse aide pour améliorer l’expérience client … A bon entendeur !