ActualitésPâtisserie Duparcq

La recette d’une transition numérique efficace

Pâtissier, chocolatier, glacier, traiteur, Laurent Duparcq et ses 15 salariés régalent les papilles des Aubois (et ponctuellement les habitants de l’Yonne et de la Marne) depuis 1967. Laurent Duparcq rejoint l’entreprise familiale en 1993 en tant que chef pâtissier, puis assure sa reprise en 2002. Régionalement reconnu, l’établissement avait cependant besoin d’une meilleure visibilité, mais aussi d’acquérir une clientèle plus jeune.

Accompagné par le Studio Ikadia (à hauteur d’1h/semaine), Laurent Duparcq décide d’animer « avec sa vision » les réseaux sociaux pour faire rayonner son activité et attirer de nouveaux clients. Il gère personnellement les comptes Instagram et Facebook, mais fait appel à un photographe professionnel (1 fois/mois ) pour sublimer ses créations gourmandes. Un site web nouvelle génération est créé en collaboration avec Ikadia, parallèlement à un référencement de l’entreprise dans les Pages Jaunes et sur TripAdvisor. Pour booster les publications, le pâtissier affecte à sa stratégie publicitaire (avec entre autres des publications sponsorisées) une partie de la somme dédiée au digital (1% du CA).

La transformation digitale dans le menu détail

Si la plupart des Chefs divulguent rarement leurs petits secrets de fourneaux, Laurent Duparcq n’hésite pas à dévoiler quelques astuces gagnantes concernant sa stratégie numérique. Ses posts récurrents « Menus de la semaine », initiés en 2020 en pleine crise sanitaire, font toujours leur effet et entraînent une augmentation incroyable d’abonnés. Deux ans après le lancement de cette opération de communication, les abonnés s’y sont attachés à ces publications leur mettant l’eau à la bouche, que le moindre manquement les perturbent et les inquiètent au point de téléphoner à la boutique  pour les connaitre de vive voix! Autre astuce digitale portant ses fruits : les reportages photos sur les pâtisseries réalisées sur commande pour les anniversaires ou les mariages montrent toujours un fort taux d’engagement !

pièce montée Laurent Duparcq

Et la cerise sur le gâteau ?

Pour parfaire sa stratégie digitale, Laurent Duparcq souhaiterait gagner en compétences. Il envisage par exemple le recours à une formation pratique sur Instagram. L’entrepreneur imagine déjà quelques nouveautés pour poursuivre son expansion sur les réseaux sociaux. La première étape serait de tenter un contenu participatif pour le choix des menus-traiteur en pré-commande. Le traiteur souhaite aussi à l’avenir, communiquer davantage sur la responsabilité sociétale de son entreprise (RSE). Inscrit depuis longtemps dans la filière bio, Laurent Duparcq s’implique au quotidien pour réfléchir aux enjeux environnementaux, sociaux, économiques et éthiques de sa pâtisserie (cartonnage, qualité et traçabilité des produits). Le chef d’entreprise n’a reçu aucune aide pécuniaire extérieure, mais apprécierait que l’Etat mette en place une aide, en incitant financièrement les artisans encore frileux, à se lancer dans une transformation digitale qui est inévitable !